Apporter des fichiers vers une machine virtuelle facilement – Folder2iso

Pour travailler avec les machines virtuelles, on doit souvent apporter des sources ou des fichiers de la machine physique vers la machine virtuelle.
Pour cela on doit encore configurer le réseau entre les deux machines et mettre en place un partage commun (et créer un compte commun au machine et configurer le pare feu sur les deux machines …)
On peut faire plus simple, Folder2iso est un petit exécutable ( environ 1,5 Mo ) qui permet de créer une image ISO à partir d’un dossier.
Du coup on place tous les fichiers que l’on veut apporter à un VM dans un dossier et on créer l’image ISO que l’on monte dans la VM comme un lecteur CD….
Pour télécharger folder2iso … c’est ici

WinCloud : Du nouveau pour les formations techniques !

 Donner des cours sur des produits techniques comme Exchange, SharePoint ou Hyper-V m’a toujours posé un problème.

En effet ces produits sont conçus pour des serveurs armés jusqu’aux dents de mémoire vive, de disques durs véloces, de processeurs rapides. Même l’environnement des machines doit être performant, il faut souvent des connexions Internet rapide et des réseaux Gigabit entre les machines.

D’ailleurs, en production les responsables informatiques ne s’y trompent pas, ils installent ces solutions sur des serveurs ayant en générale au moins 16 Go de Ram et 4 cœurs processeurs.

A titre indicatif, il a y deux ans, en réalisant une étude pour un groupe bancaire, le dimensionnement d’une solution SharePoint demandait 5 serveurs ( et j’essayais de jouer à fond la carte de l’économie !).

Mais le plus intéressant, c’est que le non-respect des préconisations de l’éditeur sur les caractéristiques de la machine entraine une absence de support jusqu’à que la machine soit en conformité avec des prérequis de l’éditeur, en l’occurrence Microsoft.

Et cela n’est pas exagéré ! En effet sur les systèmes serveurs, les logiciels sont programmés pour se mettre en « mode de sécurité » en cas de manque de ressource.

Ainsi Exchange va progressivement bloquer les envois et par suite les réceptions de messages. Autant dire que l’on ne peut donner la formation dans ses conditions.

Mais le vrai problème est que l’on a des formations dont le coût à la journée démarre est de plusieurs centaines d’euros jours par personnes avec des programmes très chargés et des heures travaux pratiques à réaliser.

On ne peut dans ces conditions attendre plusieurs minutes pour démarrer une machine largement sous-dimensionné et annuler certains Labs par manque de performances des machines.

Aujourd’hui, j’ai créé WinCloud Labs pour donner à la formation informatique les moyens de devenir plus efficace et plus productive.

WinCloud Labs c’est le Cloud au service des formations car nous donnons des accès distants vers des serveurs ou des machines configurés pour les formations demandés.

Pour une formation SharePoint des machines en 16 Go de Ram, plusieurs machines pour des formations Exchange 2010 ( avec environ 16 Go de Ram alloué par stagiaire), des connexions Iscsi pour établir un Cluster etc…

C’est un gain pour les stagiaires qui vont travailler sur des machines correctement dimensionné. C’est un gain pour les centres de formation qui n’auront plus à chercher à investir et à installer des configurations spécifiques pour les formations techniques.

Au final tout le monde s’y retrouve et c’est un peu cela l’esprit du Cloud Computing.



 

Pour plus d’information :

WinCloud tel : 01 84 73 01 00

Site Internet ( en construction )     www.wincloud.fr
Plaquette de présentation de l’offre  à télécharger ici


 

Vmware Player, pas que pour jouer !

J’ai récemment redécouvert un produit oublié, Vmware Player.

Vmware player est un logiciel de virtualisation comme son grand frère Vmware Workstation ou Virtual PC 2007 de chez Microsoft.

C’est une version allégée du Worstation qui au départ était conçu pour faire tourner les machines virtuelles créées avec d’autres outils comme Vmware Server ou Vmware Worskation par exemple.

Seul bémol, la version 2.0 permettait de faire tourner un machine virtuelle mais pas d’en créer.

Donc en formation cela me causait quelques soucis.
Désormais la version 3.0 permet de créer des machines virtuelles.

En conclusion, on peut désormais me servir de ce produit gratuit dans les salles de formation,  puisque qu’il dispose des fonctions nécessaires pour créer et faire tourner des machines virtuelles.

Avant cela, je devais installer Vmware Server 1.010 qui est gratuit mais ce dernier logiciel commence à dater un peu et  la version 2.0 est trop lourde est complexe pour être installée pour une formation.

De plus Vmware Server s’installe difficilement sur un Windows Vista et surtout ne s’installe pas sur un Windows Seven en 64 bits.

Donc l’intérêt devient très limité.

Une remarque tout de même, les Tools de Vmware ne sont pas incluse dans le produit, Vmware Converter télécharger les Vmtools lors de l’importation ou de la création d’une VM.

Pour récupérer Vmware Player , c’est ici

Comment réactiver le Presse Papier entre le client et la session Terminal Server

Comment réactiver le Presse Papier entre le client et la session Terminal Server ?

Récemment un client a eu un problème qui revient fréquemment dans mes environnements, la perte du «  presse papier «  partagé entre la session terminal server et le poste de travail.

La solution trouvée est d’aller dans le Gestionnaire des tâches, puis de mettre fin au processus RDPCLIP.

Par la suite on doit relancer le processus en lançant à la main le processus.

Et le tour est joué.

Préconisation pour les Contrôleurs de Domaine déployés dans une machine virtuelle

On rencontre souvent des Contrôleur de domaine virtualisée, aussi il est bon de rappeler les consignes à suivre pour ces serveurs particuliers.

  • Quelques soit le système de virtualisation choisit il faut désactiver la synchronisation de l’horloge du DC avec celle de l’hôte de virtualisation.
  • Ne pas faire de snaphot sur les contrôleurs de domaines !
  • Ne pas mettre en pause ou en état similaire les DC
  • Ne pas backuper les Virtual Machines par snaphots pour faire des sauvegardes de DC
  • Garder une machine physique parmi les Contrôleurs de domaines
  • Idéalement le premier DC aura tous les rôles fsmo et sera hébergé en machine physique
  • Ne pas mettre l’hôte de virtualisation en tant que membre du domaine ( si le dc est hébergé en machine virtuelle)
  • Pas plus d’une virtual machine contrôleur d’un domaine sur un serveur Physique
  • Si un host héberge un dc celui-ci doit démarrer en premier
  • Il faut garder en plus une méthode de backup adapté à l’AD
  • Attention à protéger les fichiers des machine virtuelles ( les vhd ou vmdk et les fichiers associés ) pour qu’ils ne puissent pas être subtiliser…

Préconisation pour les Contrôleurs de Domaine déployés dans une machine virtuelle

On rencontre souvent des Contrôleur de domaine virtualisée, aussi il est bon de rappeler les consignes à suivre pour ces serveurs particuliers.

  • Quelques soit le système de virtualisation choisit il faut désactiver la synchronisation de l’horloge du DC avec celle de l’hôte de virtualisation.
  • Ne pas faire de snaphot sur les contrôleurs de domaines !
  • Ne pas mettre en pause ou en état similaire les DC
  • Ne pas backuper les Virtual Machines par snaphots pour faire des sauvegardes de DC
  • Garder une machine physique parmi les Contrôleurs de domaines
  • Idéalement le premier DC aura tous les rôles fsmo et sera hébergé en machine physique
  • Ne pas mettre l’hôte de virtualisation en tant que membre du domaine ( si le dc est hébergé en machine virtuelle)
  • Pas plus d’une virtual machine contrôleur d’un domaine sur un serveur Physique
  • Si un host héberge un dc celui-ci doit démarrer en premier
  • Il faut garder en plus une méthode de backup adapté à l’AD
  • Attention à protéger les fichiers des machine virtuelles ( les vhd ou vmdk et les fichiers associés ) pour qu’ils ne puissent pas être subtiliser…

Troubleshooting Role Hyper-V sur Windows 2008 R2

Le fonctionnement du rôle HyperV m’a donné quelques soucis l’année dernière avec différents Bugs…

  • Impossible de se connecter en Bureau à distance sur le serveur hébergeant le role Hyper V
  • Problème de réseau en essayant d’attaquer une machine virtuelle sur certains protocoles
  • Blue Screen Off Dead sur une machine hébergeant le rôle Hyper V

Impossible de se connecter en Bureau à distance sur le serveur hébergeant le rôle HyperV

Cela m’est arrivé sur certaines machines de ne plus pouvoir me connecter en Bureau à distance ou d’avoir un écran noir à la place de la session Terminal Server.

La solution trouvée est ici

http://social.technet.microsoft.com/Forums/fr-FR/howtoforumfr/thread/a7ced9eb-6cce-4a41-8c18-e28960b54a52

En résumé… Lancez regedit et dans HKEY_LOCAL_MACHINE \ SYSTEM \ CurrentControlSet \ Services \ Tcpip \ Parameters créez la valeur suivante à:

DWORD Value: DisableTaskOffload
Value Data: 1

Problème de réseau en essayant d’attaquer une machine virtuelle sur certains protocoles

Le cas qui m’est arrivé est simple, une fois une machine virtuelle avec un site IIS installé, j’ai essayé d’attaquer mon site IIS à distance sans réussir à dépasser le stade de l’authentification.

Une fois encore la solution est ici

http://social.technet.microsoft.com/Forums/fr-FR/howtoforumfr/thread/a7ced9eb-6cce-4a41-8c18-e28960b54a52

En résumé la solution mise en œuvre est la suivante :

  • Ouvrez Centre Réseau et partage et choisissez « Modifier les paramètres de la carte » .
  • Pour voir les caractéristiques de l’interface réseau faites un clic droit.
  • Dans l’onglet Réseau, cliquez sur Configurer … .
  • Dans l’onglet Avancé, assurez-vous que Large Send Offload v2 (IPv4) est désactivé.

Pour information cela dépend de la carte réseau qui bloque certains flux…

Blue Screen Off Dead sur une machine hébergeant le rôle Hyper V

Certainement le Bug qui m’a donné le plus de fil à retordre.

Sur deux serveurs identiques, des DELL R210 , j’ai subie toute sorte de plantage qui m’apportaient le message d’erreur

Signature du problème :

Nom d’événement de problème:    BlueScreen

Version du système:    6.1.7600.2.0.0.274.10

Identificateur de paramètres régionaux:    1036

Informations supplémentaires sur le problème :

BCCode:    101

BCP1:    0000000000000019

BCP2:    0000000000000000

BCP3:    FFFFF88001F3F180

BCP4:    0000000000000004

OS Version:    6_1_7600

Service Pack:    0_0

Product:    274_3

Fichiers aidant à décrire le problème :

C:\Windows\Minidump\050411-36473-01.dmp

C:\Users\Administrateur\AppData\Local\Temp\2\WER-121150-0.sysdata.xml

Lire notre déclaration de confidentialité en ligne :


http://go.microsoft.com/fwlink/?linkid=104288&clcid=0x040c

Si la déclaration de confidentialité en ligne n’est pas disponible, lisez la version hors connexion :


C:\Windows\system32\fr-FR\erofflps.txt

Le crash survenait souvent dès qu’un traitement important arrivait dans une machine virtuelle ou sur la machine physique.

Etant donné que le Dell supporte le Serveur Dell R210 pour Windows 2008 R2 et Hyper-V, le problème n’est pas spécifique au serveur.

Après recherche, comme cela semble venir du processeur comme l’indique le code erreur
BCCode:    101 j’ai trouvé le lien http://support.microsoft.com/kb/975530

Cet article indique que les processeur Xeon de la série 5000 étaient « buggé » et que ce bug faisait planter Hyper-V ( en V1 ou V2)

Reste que le processeur que j’utilise est une espèce rare, le Xeon L3426 qui est un processeur Xeon a (haute) économie d’énergie, sur certains points ce processeurs est proche de ceux concernés par le bug.

Du coup j’ai tenté l’option de contournement proposée par Microsoft qui consiste à désactiver la fonction ACPI , on peut également le faire dans le bios.

Désactivation du mode ACPI par Windows

Pour cela, procédez comme suit :

  1. à l’invite de commandes, exécutez la commande suivante :

    reg add HKLM\System\CurrentControlSet\Control\Processor /v Capabilities /t REG_DWORD /d 0x0007e066

  2. Redémarrez votre ordinateur.

Le résultat est que mon serveur à enfin pu enfin tenir 12 heures sans crash et surtout lancer des traitements comme l’installation d’un Service pack sans crash !

Installation du Hotfix :

A noter que ce Hotfix a subi également quelques lifting et qu’il est disponible ici : http://support.microsoft.com/kb/2264080/en-us

L’installation ne concerne pas les machines passée en service pack 1.

Avant d’installer le hotfix on supprime éventuellement la désactivation des fonctions ACPI avec la procédure suivante :

  1. à l’invite de commandes, exécutez la commande suivante :

    reg delete HKLM\System\CurrentControlSet\Control\Processor /v Capabilities /f

  2. Redémarrez votre ordinateur.

Il existe également une variante pour les machine sous Windows 2008 ( non R2)

Conclusion :

Pour le moment on espère que les changements régleront tous les problèmes car la résolution de problèmes liées à la partie matériel est délicate car on ne met en cause le matériel qu’en dernier recourt.